FAQ  •  M’enregistrer  •  Connexion

Chapitre VII

<<

Ibraham

Avatar de l’utilisateur

Administrateur du site

Messages: 557

Inscription: 21 Mai 2011, 10:14

Localisation: RHÔNE ALPES

Message non lu 11 Mar 2012, 17:16

Chapitre VII

Ce n'est pas de ma faute...
CONFIANCE... PATIENCE...
<<

armelle

Avatar de l’utilisateur

Messages: 332

Inscription: 18 Juil 2011, 16:09

Localisation: Isère

Message non lu 28 Avr 2012, 11:14

Re: Chapitre VII

INCROYABLE !!!! :o PERCUTANT ! C'est tout simplement CAPTIVANT ! des scènes de cinéma ! On ferme le livre en se demandant si l'imprimeur n'a pas oublié quelques pages :lol: Sincèrement j'ai passé des heures formidables MERCI !
<<

Adam

Avatar de l’utilisateur

Messages: 787

Inscription: 12 Juin 2011, 06:15

Localisation: Rhone Alpes mais originaire du Nord

Message non lu 03 Mai 2012, 08:25

Re: Chapitre VII

à la fin de ce chapitre j'étais dégouté :cry: et après ça le livre m'a hanté comme les fantomes qui frappe sur les carreaux de la maison hantée du chapitre 2 et ça continue j'y pense beaucoup alors j'attends un peu et je vais le relire c'est pas possible de toute façon de retenir tout dans ce tome ! :roll: mais ça revient toujours dans la tête :shock:
JEDI du forum
<<

Mehdi

Avatar de l’utilisateur

Messages: 290

Inscription: 24 Mai 2011, 18:52

Message non lu 04 Mai 2012, 18:53

Re: Chapitre VII

Avant tout j'aimerais dire que ce chapitre VII joue vraiment avec les nerfs du lecteur. Que se soit évidemment avec la fin, mais également avec le début qui nous ramène dans le passé ! Entant que lecteur je me suis dit ça y est on est reparti pour une 50 de pages sur la nouvelle Zélande avant de savoir ce qui est arrivé au héros. Encore un tour joué par l'auteur car en vérité ce ne sont que 2 ou 3 pages ;)

Ensuite nous voilà plongé dans une deuxième chance offerte au héros. Ce que j'ai beaucoup aimé c'est la force cérébrale du héros qui se sert des nouveaux éléments qui lui on été donné pour déjouer les plan de the ANT et humilié Damon en passant ;)

c'est un chapitre où tout va vite où les pages se tourne très vite, trop vite car à chaque pages tourné cette question vient se poser : comment l'auteur va réussir à clore cette histoire en si peu de page. Et petit à petit l'embrillon de la frustration grandit jusqu'à sa naissance prématuré à la dernière page. Le héros saute... suite au tome IV. Le héros est adopté ?...suite au tome IV. Est ce le vrai Adrian ?...suite au tome IV
Beaucoup de non dit, beaucoup de suspense et donc beaucoup d'attente pour ce prochain tome !

Alors ais je aimé la fin ? Oui mais cette dernière ma surprise car elle est très différente des deux précédent tome. Là où ces deux dernier terminait comme le point de jointure d'un triangle (il y a eut une ascension puis une descente) ce dernier ce fini comme un triangle incomplet (une forte ascension et pas de descente). Les autres tome finissait sur une image nostalgique douce (nanny pour le tome I; la fourmi pour le tome II) et là nous finissons sur une note brutale électrique.
Donc j'ai aimé cette fin bien qu'elle m'a déranger.
L'image de l'homme sur la falaise face à un ultimatum m'a malheureusement trop rappelé ces images de film hollywoodien. Tout de même c'est après coup, après lectures que cette fin revient nous hanté, qu'elle redéfile dans notre tête et après réflexion voilà ce que j'en retiens : certes cette image du héros sur le coup a pu me paraître cliché mais c'est sa décision qui est le plus important : il a décidé de remettre son sort à Dieu et de sauter.
Qui es tu ?......
<<

Kevin-d

Avatar de l’utilisateur

Messages: 42

Inscription: 11 Juin 2011, 12:17

Message non lu 05 Mai 2012, 15:27

Re: Chapitre VII

(Avant propos : comme je ressors à chaud de ma lecture j'écris ici mon avis général avant de l'étaler dans les autres sujets :) )

Bon voilà, j'ai terminé le TOME III!

Waah! Quelle lecture! En un mot, celui qui résume surement le mieux ce tome : CAPTIVANT!
Il est rare que j'avale aussi vite un bouquin mais là, comme le Tome II, je l'ai dévoré! Je n'ai pas perdu un mot de cette aventure!
Je ne sais pas très bien comment la résumer alors que cela fait à peine vingt minutes que j'ai terminé ma lecture, donc je vais faire au mieux.

Selon moi ce Tome est l'aboutissement logique des deux premiers Tomes. Mais, et on aurait pas mieux demandé, c'est aussi le plus original : sur la forme, sur le fond etc... Jamais je n'ai vu deux mots m'hanter autant, à savoir : RIVKLE et la fourmi (The ANT). Pendant tout le long des pages on se demande : ''Mais mince! Pourquoi RIVKLE! Pourquoi??!!!!''. Et jamais, avant la fin de cette périlleuse aventure nous ne le saurons. La narration est absolument dingue! C'est ce qui fait la force de ce Tome, entre autre!
Que dire des personnages? Katherine et son groupuscule, Adrian le Retour et puis toujours notre héros.
Et si je ne vais pas plus développer ici tout ce que j'ai pu apprécier, c'est pour dire, selon moi, ce qui me plait dans cette saga, ce qui me transcende!
Pour moi, "à la recherche de l'Ami" c'est une aventure personnelle que je ressens au fond de mes tripes. Ce personnages c'est moi! Son aventure, c'est la mienne. Et jamais une aventure ne m'avait autant ouvert l'esprit que celle de notre héros. Je ne suis pas de nature spirituelle, et je ne le serai surement jamais, mais ce roman, cette saga, m'a appris à m'effacer devant ce que je ne pouvais comprendre! Dieu (quelqu'il(s) soit/sont (pas) ) seul sait! Bref, "A la recherche de l'Ami" me fait voyager, réver!
J'ai tellement de choses à dire, mais je dois partir. Je dirai donc que ce tome est aussi le plus cinématographique de tous. J'dirai même que ça en est OUffissime!! Mince, j'avais le film devant les yeux mais sous forme de... de mots! Oui c'est ça!
Le mot de la fin : Confiance! patience! Définitivement le ''Que la force soit avec toi'', le ''Mon précieux'', tout simplement le leitmotiv de cette saga qui n'a pas un centième du succès qu'elle mérite!
<<

Agnès

Avatar de l’utilisateur

Messages: 450

Inscription: 18 Jan 2012, 15:24

Localisation: Bretagne

Message non lu 07 Mai 2012, 07:00

Re: Chapitre VII

Époustouflant! Une explosion d'émotions! Le dernier chapitre nous tire par la main et nous oblige à lire à une vitesse vertigineuse, la fin se dévore et serre nos tripes de lecteur :D J'ai beaucoup aimé les réflexions de notre héros, son effort intellectuel, les outils qu'il utilise pour se sortir de là, il puise dans sa mémoire et utilise à nouveau tous les enseignements qu'il a reçu durant sa vie à travers ses études comme au début de ce tome, mais aussi grâce au métier de sa mère, cette actrice ! Le grand final m'a cloué sur place, et m'a laissé un gout amer :( j'en voulais plus, j'en redemande, je veux une vraie fin ... mais d'un autre côté vue l'originalité incontestable de ce troisième volet, cette fin qu'à choisie l'auteur colle vraiment avec l'ambiance générale de ce récit EXTRA ORDINAIRE ! Un grand BRAVO ALORS ! et une seule question : à quand la suite ? :o
<<

Ibraham

Avatar de l’utilisateur

Administrateur du site

Messages: 557

Inscription: 21 Mai 2011, 10:14

Localisation: RHÔNE ALPES

Message non lu 18 Juil 2012, 01:02

Re: Chapitre VII

Ce dernier chapitre m'a pris les tripes, la fin m'a fait le même effet que la course dans le tunnel du Tome I, trop de pression... et quelle frustration à la fin :shock:
... mais au final ce suspens de fin me plaît et ce qui est sûr c'est qu'avec HOPE on ne sait jamais à quoi s'attendre.

Une chose m'a bien fait sourire dans ce chapitre, je pense que l'auteur, tout comme moi, ne dois pas bien aimer aller chez le dentiste :lol:

Sinon ce chapitre clos l'histoire mais nous apporte encore et toujours des enseignements :

J'ai retenu encore une fois que tout ce que l'on fait dans notre vie n'est pas dû au hasard vu qu'il n'existe pas et que chaque chose que l'on a apprise dans notre passé a une raison d'être et qu'il faudra sûrement s'en servir tel notre héros qui se sert des cours que sa mère lui avait prodigués dans sa jeunesse...

Il y a aussi une leçon énorme, et c'est par Damon qu'elle arrive : "La principale qualité que requiert ma profession, est celle de savoir regarder sans jamais se contenter de voir, d'écouter sans se satisfaire de la simple perception des sons, car les entendre ne sert à rien si je ne suis pas attentif. Je ne peux pas simplement être présent, je me dois d'être là !..." et quelle est la profession de Damon si ce n'est "chercheur de vérité" ? Je pense donc que si nous voulons chercher La Vérité au quotidien il va nous falloir changer notre façon de percevoir le monde, regarder à la place de voir, écouter attentivement à la place d'entendre... mais il faut aussi réfléchir et analyser pour tirer les bonnes conclusions de ces observations et ça c'est Can qui nous l'apprend : "Fouille au-delà des apparences ! Car le véritable sens est insondable pour celui qui s'arrête à ce qui lui est visible !" et comment faire ? Ça c'est Macassambi qui nous l'apprend : "Utilise les armes que Dieu t'a données ! Ton intelligence..."

Et puis il y a la fin, les toutes dernières pages, quelque chose m'a marqué : notre héros hurle, appelle Macassambi, avec le cri du désespoir mais celui-ci ne vient pas donc je me suis demandé pourquoi et la première chose qui m'est venue à l'esprit c'est que Macassambi avait dit à notre héros qu'il interviendrait seulement quand cela serait indispensable. Or là "Arthur" est coincé entre la falaise et une arme donc tout ceci est une épreuve de confiance pour au final faire "le saut de la Foi ".
Et là une autre réflexion arrive :
Dans le Tome I, juste avant de se faire torturer par yakov notre héros est terrifié et le parchemin apparaît : "Si tu crains pour ta vie invoque Dieu Tout Puissant et son secours sera tien." et notre héros fait cette prière : "Mon Dieu ! Secours-moi, je t'en supplie au nom de Ton immense Miséricorde, au nom de Ta Bonté, au nom de Ton Amour, pitié Seigneur, encore une fois. Sauve-moi ! Mon Dieu ! Secours-moi, je t'en supplie, au nom de Ton immense Miséricorde..." et il fut secouru.
Dans le Tome II alors qu'il combat les créatures dans le désert et qu'il en peut plus, "il ne lui reste alors que la prière du désespoir... Sans ouvrir les lèvres et désoeuvré comme pourrait l'être un condamné à mort, il pense" : "Mon bouclier est ma foi, mon bouclier est ma foi. Dieu secours-moi je t'en supplie... je te le demande avec mes tripes, avec chacune des molécules qui me forment... je te le demande avec mon coeur, avec mon bouclier... ne le fais pas parce que je croirais le mériter, mais fais-le parce que c'est ce que Tu fais : secourir, guider, soulager. Fais-le parce que j'ai obéi à ton ange, fais-le parce que je crois en mon destin. Fais-le parce que l'on t'appelle le Miséricordieux... Fais-le parce que j'ai peur, je suis fatigué et j'ai atteint les limites que tu m'as données... Dieu tout puissant aide-moi maintenant... Maintenant ! Maintenant ! Sans quoi je suis perdu, perdu, perdu..." et il fut secouru.
Et là dans le Tome III il dit :"... Qu'ai-je fait de si grave pour mériter tant de... un miracle... un miracle... MACASSAMBI ! MACASSAMBI !... et jusqu'à la fin il appelle Macassambi.
Donc pour le coup je me dis que ce n'est pas à Macassambi que notre héros aurait dû s'adresser car comme le dit le parchemin :"Si tu crains pour ta vie invoque Dieu Tout Puissant et son secours sera tien.". Mais de toute façon son Destin est de faire ce "saut de la foi".

D'ailleurs pour conclure, est-ce que notre héros a vraiment réussi son épreuve de confiance ? Personnellement je pense que non.
En effet lorsque le vent lui souffle : "Choisis ! Choisis ! Son arme ou ta confiance en Dieu ? Choisis, choisis, choisis..." lui pense "Quoi c'est ma fin ? C'est-ça ? Je dois choisir entre mourir et mourir quoi ? BORDEL DE MERDE QUOI ? puis il appelle encore Macassambi à l'aide. Il faut attendre qu'Adrian lui dise sa phrase d'adieu pour que le héros saute mais pour finir c'est son corps, son coeur, son âme, son esprit, qui lui imposent leur choix et c'est pour ça que je pense qu'il n'a pas réussi cette épreuve.

En même temps avons-nous vraiment confiance en Dieu ? On peut tous se dire confiance patience après la lecture de ces Tomes mais je pense qu'il faut réflechir au sens du mot confiance car penser oui j'ai confiance, je sais que Dieu est là pour me secourir, pour me guider, qu'Il va m'éprouver mais seulement pour mon bien et pas plus que je ne pourrais en supporter... c'est déjà très bien mais nous jetterions-nous dans une maison en flamme pour sauver quelqu'un en se disant "confiance", en le pensant vraiment et sans même une seule seconde d'hésitation ? Que ferions-nous à la place du héros ? Je pense que cette fin veut nous mener sur la voie de cette réflexion...
CONFIANCE... PATIENCE...
<<

F.E.H HOPE

Avatar de l’utilisateur

Messages: 483

Inscription: 11 Juin 2011, 11:08

Message non lu 18 Juil 2012, 05:48

Re: Chapitre VII

Oui Ibraham ;)
Je lave mon cœur comme je lave mes mains, plusieurs fois par jour.
<<

armelle

Avatar de l’utilisateur

Messages: 332

Inscription: 18 Juil 2011, 16:09

Localisation: Isère

Message non lu 18 Juil 2012, 10:53

Re: Chapitre VII

Je vous félicite Ibraham car c'est exactement comme cela qu'il faut réfléchir sur les écrits de FEH HOPE , je ne peux qu'être d'accord avec vous et je trouve votre commentaire très intriguant et il provoque beaucoup de réflexions . Pour ma part il me semble que dans ce troisième volet le héros est toujours guidé vers le dénouement il n'est pas capable de prendre la bonne décision et se perd plus d'une fois . Dans ce troisième volet il est très entourés par ses amis défunts . Il y a je crois un message important . :)
<<

MYRIAM

Message non lu 18 Juil 2012, 18:11

Re: Chapitre VII

Génial ta réflexion Ibraham moi aussi j ai été étonné qu'il demande secours à macassambi .
Je crois que tu as raison il aurait dû faire confiance en DIEU en affrontant Adrian avec son arme, je ne crois pas qu'il ait réussi son épreuve de confiance.
Suivante

Retourner vers Les chapitres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron
Forum - A la recherche de l'Ami - SIO Concept